Temoignages

[yellow_box]

« La pratique régulière de la cohérence cardiaque permet à des moments clés de la journée de se ressourcer et d’aborder la situation avec calme et empathie. Nous avons mis en œuvre cette technique avec l’un de mes cadres avant un entretien personnel qui promettait d’être difficile. L’entretien s’est plutôt bien passé et les solutions trouvées d’un commun accord satisfont les deux parties. A la fin de l’entretien nous étions d’accord pour dire que cette technique favorise la prise de recul, l’écoute et donc la communication au sens large. »

[/yellow_box]Hughes, Directeur Général, Dollfus & Muller, 68

« Étant de nature anxieuse et réservée, j’ai ressenti les bienfaits de la cohérence cardiaque dès les premières séances. Cette technique est très efficace pour gérer son anxiété et demande peu de temps, car cinq minutes suffisent pour retrouver son calme intérieur. C’est pratique lorsqu’on est au bureau, ou au beau milieu d’une situation stressante ! La cohérence cardiaque m’a beaucoup aidé à réduire mon stress et ainsi améliorer ma concentration au travail, mais aussi à m’exprimer plus facilement face aux autres. J’ai beaucoup apprécié la possibilité d’observer les résultats de manière tangible, à travers un graphique, en plus de les ressentir physiquement. La cohérence cardiaque fait à présent partie intégrante de mon quotidien. »
Stéphanie, Graphic Designer, Boomerang Pharmaceutical Communications, 68

« Dans un monde qui en veut aujourd’hui toujours plus en moins de temps, le stress est malheureusement le quotidien de bons nombres de salariés. Le contrôler, le réduire par ces exercices simples et efficaces ne peut être que bénéfique pour affronter les défis aujourd’hui et demain. »
Olivier, DRH Endress & Hauser, 68

« Découverte d’une méthode simple et concrète permettant d’apaiser certains maux relatifs à notre vie en entreprise. On a l’impression de pouvoir agir immédiatement en situation de stress. Les fondements scientifiques sont rassurants. ”
Pierre, Directeur IT Boomerang Pharmaceutical Communications, 68